dimanche 7 février 2010

Le Pardon


Once upon a time ....



Il a été le premier homme dans mon coeur.
Un amour inconditionnel nous liait, nous étions tout l'un pour l'autre.
Il était mon héros, celui que j'admirais ...
Jusqu'à ce que le tableau du bonheur s'assombrisse, et que je glisse.
Presque jusqu'au non-retour.


Tout est devenu noir, triste, douloureux.
Passage de l'amour intouchable à la totale ignorance. Pourquoi ce changement?
Comment ai-je pû le perdre du jour au lendemain?
Comment l'amour a-t-il pû faire place à la haine?
Pourquoi?


De longues années à pleurer, se déchirer, se détester, s'ignorer.
A faire nos vies sans se soucier l'un de l'autre.
Plus aucun dialogue possible, trop de non-dits, trop de colère enfouie, non exprimée.
Arrivée à un stade critique.


Mon petit coeur ne comprenait pas comment nous avions pû en arriver là.
Sans rien ne voir venir.
Beaucoup de questions sans réponses.
La souffrance, le manque, me rongeaient petit à petit sans qu'il ne s'en rende compte.


Mais un jour ...


Une conversation que je n'aurais pas dû entendre m'a éclairée.
J'ai enfin pû comprendre.
J'ai compris qu'il n'était pas consciemment responsable.
Ma haine s'est envolée.
L'amour et la complicité sont venus reconquérir nos coeurs.


J'ai pardonné.
Parce que...


"Pardonner, c'est se libérer soi-même." ©

Et parce que mon papa, c'est sacré.

31 commentaires:

  1. Alice : Merci beaucoup ma belle.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  2. C'est magnifique ce que tu as écris. Très belle déclaration faite à ton papa. Vraiment bravo!

    Bisous!

    M.

    RépondreSupprimer
  3. Fash!onista : merci beaucoup !

    Marion : merci, je l'ai écrit en 5minutes, je trouve ce texte plutôt "simple".

    Bises les filles :)

    RépondreSupprimer
  4. quel style, quelle simplicité et quelle profondeur: c'est une magnifique déclaration que tu fais à ton papa là, très émouvante.

    bisous

    RépondreSupprimer
  5. LaSourisTeigneuse : merci beaucoup, ton commentaire me fait très plaisir.

    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Des mots qui sortent du coeur et c'est ça qui est beau.

    RépondreSupprimer
  7. Leslie...! Merci de me faire penser à toi (sans le savoir), parce qu'hier je m'étais promise de venir dans ton univers et ça a failli encore manquer...
    Quel texte touchant, j'espère que tu te libères peu à peu, c'est important d'être en paix avec soi meme déjà. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. Ben de rien.
    Et tu as un bisous de shoulala. Sa maman est à l'hopital & elle a malgré tout pensé à me demandé de tes nouvelles. J'ai trouvé ça adorable donc je fais passer le message ainsi que sa pensée et son bisous. Et son bisous pour Léo et Charlotte.

    RépondreSupprimer
  9. La Foutrement plus que vous : merci ma belle, gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. Pauline : fais lui bisous aussi à la Shoulala, bon curage à ta maman

    RépondreSupprimer
  11. Je lui ferai demain.
    Et merci pour ma mum', il en faut pour se battre.

    RépondreSupprimer
  12. Non, je veux juste que tu penses à toi.
    Et que tu me promettes de prendre soin de toi..

    RépondreSupprimer
  13. ça tombe bien parce que ton bilet m'avait particulièremet touchée donc si je t'ai rendu la juste émotion que tu m'a fait ressentir en le lisant j'en suis d'autant plus ravie!

    j'aime beaucoup venir ici parce que au delà de la mode et des petites futilités tu exposes un vraie authenticité et on sent bien que le ton que tu utilises dans tes billets n'est juste qu'un reflet de ton âme... à l'état pur !! je me rapelle encore d'une certaine parenthèse que j'avais adoré ;-)

    bisous mademoiselle

    RépondreSupprimer
  14. LaSourisTeigneuse : merci beaucoup pour tous ces compliments, ça me touche et je suis ravie si tu aimes venir me lire !! Ca fait vraiment plaisir !!

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  15. Il est adorable ce texte sur ton papa. J'aimerai savoir pardonner moi aussi, mais je n'ai jamais reussi pour djibril.

    RépondreSupprimer
  16. Wendy : merci.
    Mais c'est normal que tu n'aies pas pardonné comme moi dans le sens où ça n'a strictement aucun rapport. On ne peut pas pardonner une personne que l'on ne connait pas... :/

    RépondreSupprimer
  17. Grains de Maniguette : Merci beaucoup !!

    Bises.

    RépondreSupprimer
  18. Je me reconnais bcp dans cette histoire..

    RépondreSupprimer
  19. what a lovely poem!!! i know i dont speak french but thanks to google translate i understood the whole thing!!! really really beautifull!

    RépondreSupprimer
  20. Coucou ma jolie,
    Je suis émue par ton texte, on peut tous s'y retrouver en quelque sorte.
    Tu décris l'évolution de la relation avec tellement de simplicité et de clairvoyance, ce texte est un vrai trésor...
    Merci de partager ce petit bout de ta vie avec nous...
    Mille bisous,
    kimshe

    RépondreSupprimer
  21. Mary Jane : Thank you my sweety, I'm gladif you like it !

    Xoxo !

    Kimshe : Merci poupée, je suis contente que cela te plaise, j'écris les choses comme elles me viennent et quand ça vient ...j'ai écrit ce texte en 10mn :)

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  22. Ton texte me rapelle un passé douloureux , moi aussi j'ai eu des longues dispute avec mon pere , a tel point que je ne l'ai pas revu pendant 7 ans , un jour , le manque devien pesant , la vie devien grise et on na besoin de son papa , celui qui ecoute , celui qui est la , il est revenu dans ma vie , au debut gommer 7 ans d'absence ne fut pas simple , etant donné que nous etion des adultes , on na fait en sorte que ca se passe bien , maintenant c'est top , on s'entend bien , et c'est tellement agreable d'avoir un père , de ne pas avoir lez coeur ki sert kan c'est son anniversaire et k'on sait kon ne pourra pas l'apeller pour lui souhaiter , effectivement pardoné c'est si important!!Tu ecrit si bien , je n'aurai jamais su poser ce genre de sentiments sur des mots , tu a su le faire!

    RépondreSupprimer
  23. * Marion : Merci beaucoup pour ces jolis compliments, ça me touche, encore plus venant de toi!

    Contente que les chose soient arrangées avec ton papa, c'est important et je vous souhaite que cela dure toujours.

    Tendresse <3

    RépondreSupprimer
  24. Moi c'est en ce moment que je voudrais écrire une texte pour mon papa. Pour lui donner le courage. Pour qu'il se batte.
    Mais encore faut-il trouver les mots comme tu as su le faire.

    RépondreSupprimer
  25. C'est super emouvant. Quelle belle ode a ton papa. J'ai commencé a ecrire plein de lignes mais j'ai tout effacé ca aurait fini en roman ;) mais ton texte m'a tellement retourné ! Merci.

    RépondreSupprimer
  26. c'est magnifique ce que tu as écrit! ca me touche beaucoup... Ca doit être dur d'avoir des problèmes relationnels avec son papa... Le mien représente tellement tout pour moi: la perfection!

    (complexe d'oedipe à mort lol)

    RépondreSupprimer

Merci à tous pour vos passages et vos gentils commentaires.

PS : attention, les commentaires sont modérés.
Je me réserve le droit de supprimer les commentaires anonymes/non signés désobligeants et insultants.
Alors pour un échange constructif, laissez votre email ou l'adresse de votre blog !

Bisous.